Jean Sarkozy député : suite et fin

La rumeur courait il y a une dizaine de jours. Joëlle Ceccaldi-Raynaud, députée de Neuilly-sur-Seine, voulait partir au Parlement Européen et demandait une place éligible en contrepartie de sa démission de l’Assemblée Nationale. Eh bien, il semblerait qu’elle y ait renoncé, assombrissant momentanément l’horizon ascendant de Jean Sarkozy, déjà conseiller général de Neuilly-Sud, et dont le canton se trouve en plein dans la circonscription de Joëlle Ceccaldi-Raynaud. Si l’on en croit Xavier Bertrand, ce chassé-croisé viendrait de ce que « pour lui, c’est vraiment trop tôt ; [il] veut prendre son temps. »